And the wind cries

Fukushima, comme si de rien n’était.
Mais ce n’est pas un choc . 12h03 le 10 mars.
Et c’est un choc .
Le Radex qui avait été si sage à Tokyo,Hiroshima ,Kyoto et Toyama s’agite et quine comme une souris qu ‘on assassine, pour varier de 0,3 à 0,99…microS/h .
Et c’est sidérant .
Et ce n’est pas pour rien que les autorité nipponnes ont changé le seuil d’alarme de 0,3 à 1…microS/h…
Sinon la ville ressemble à celle que nous avons visité…aussi vivante.
Du monde qui s’affaire à son quotidien .
Comme si plus rien n’était…
Ça beigne docilement dans le flux sournois radioactif .
Que peuvent les 7 samouraïs contre un ennemi qui ne fait pas de bruit, n’a pasd’od eur, n’a pas de corps…
Pas de sens.

Pas d’âme.
Mais plein de vies à prendre.

Photographies associés au compteur, chiffres du radex pour légendes en microSv/h

Mars 2012

fukushima-_02 fukushima-_01 fukushima-_04 fukushima-_03 fukushima-_06 fukushima-_05 fukushima-_07 fukushima-_08 fukushima-_09 fukushima-_11 fukushima-_10 fukushima-_12 fukushima-_13 fukushima-_14 fukushima-_15

fukushima-_16